Kulture Pub, Média

10 films pour attendre Noël

10 décembre 2015

 

Case n° 10 ouverte ! On trépigne d’impatience, on a déjà commencé notre orgie de chocolat, on fantasme sur le vieux monsieur barbu tout vêtu de rouge…
Mais p***** c’que c’est long d’attendre ! Alors au lieu de graver des bâtons sur vos murs pour compter les jours, voici 10 films pour nous aider à attendre le Père Noël.

 

Le classique
LA Vie est belle - capra
La Vie est belle / Frank Capra (1946)
Si la magie de Noël doit commencer quelque part, c’est avec ce film ! Et on ne boude pas son plaisir avec le séduisant James Stewart accompagné par la belle Donna Reed.
Allez. On met les téléfilms d’M6 ou TF1 en pause et on rêve avec La Vie est belle. Car oui, à Noël, elle l’est !

Le décès de son père oblige un homme à reprendre l’entreprise familiale de prêts à la construction, qui permet aux plus déshérités de se loger. Il entre en conflit avec l’homme le plus riche de la ville, qui tente de ruiner ses efforts. Au moment où il approche de la victoire, il égare les 8 000 dollars qu’il devait déposer en banque. Le soir de Noël, désespéré, il songe au suicide. C’est alors que le Ciel dépêche à ses côtés un ange de seconde classe, qui pour gagner ses ailes devra l’aider à sortir de cette mauvaise passe…

 

Le magique
magicien-d-oz-affiche-81881
Le Magicien d’Oz / Victor Flemming (1939)
Pour les petits (dès 3 ans) et grands enfants !
Adapté d’un classique de la littérature américaine, ce film de 1939 n’a (presque) pas pris une ride et nous fera toujours rêver. Chaussez vos chaussons rouges et suivez le chemin jaune, traversez l’arc en ciel pour vous retrouvez là où les rêves deviennent réalité… vous ne le regrettez pas.

Dorothy, jeune orpheline, vit chez son oncle et sa tante. Tout irait pour le mieux si l’institutrice ne détestait pas son chien. C’est alors que Dorothy fait un rêve où elle se trouve transportée au royaume magique des Munchkins à la recherche de son chien. Les Munchkins sont des nains protégés par la bonne fée du Nord mais menacés par la méchante fée de l’Ouest. Pour retrouver son chien, Dorothy doit s’emparer des chaussures rouges de la mauvaise fée et aller voir le magicien d’Oz dans son palais d’Emeraude.

 

Le looser
Le père noël est une ordure
Le Père noël est une ordure / Jean-Marie Poiré (1982)
Culte de chez culte. Que celui qui n’a jamais rejoué une scène de ce film le soir de Noël, nous jette la pierre.

La permanence téléphonique parisienne SOS détresse-amitié est perturbée le soir de Noël par l’arrivée de personnages marginaux farfelus qui provoquent des catastrophes en chaîne.

 

 

Le rédempteur
Scrooge
Le Drôle de Noël de Scrooge / Robert Zemeckis (2010)
Adaptation de la nouvelle Un conte de Noël de Charles Dickens, Disney offre un film en « performance capture » incroyable. Cette technique repose sur une interprétation des comédiens replongés ensuite dans un environnement digital. L’occasion de retrouver Jim Carrey, Gary Oldman, Colin Firth ou Robin Wright en animés.

Parmi tous les marchands de Londres, Ebenezer Scrooge est connu comme l’un des plus riches et des plus avares. Ce vieillard solitaire et insensible vit dans l’obsession de ses livres de comptes. Ni la mort de son associé, Marley, ni la pauvre condition de son employé, Bob Cratchit, n’ont jamais réussi à l’émouvoir.
De tous les jours de l’année, celui que Scrooge déteste le plus est Noël. L’idée de répandre joie et cadeaux va définitivement à l’encontre de tous ses principes ! Pourtant, cette année, Scrooge va vivre un Noël qu’il ne sera pas près d’oublier…

 

Le monstrueux
le grinch
Le Grinch / Ron Howard (2000)
Un conte de Noël gentillet et efficace. Tout ce qu’il nous faut !

Le Grinch est un croque-mitaine de poils verts qui arbore un sourire élastique jusqu’aux oreilles. Misanthrope exilé, il vit depuis 53 ans dans une grotte sur le mont Crumpit avec son chien Max. Il se nourrit de jus de laitue, d’huile de castor et de lait tourné, et a un coeur trois fois trop petit pour aimer qui que ce soit.  Jusqu’au jour où une petite fille, Cindy Lou, s’en va frapper à la porte du Grinch…

 

 

Le cauchemar des parents
la course au jouet
La Course au jouet / Brian Levant (1986)
Le film qui parle à tous les parents ! Et pour les autres, une comédie sympa portée par Schwarzenegger en papa gâteau (mais bagarreur toujours !)

Comme tous les enfants américains, et bientôt les autres, Jamie veut un Turbo Man pour Noël. Seulement son papa, homme d’affaires stressé, a oublié sa promesse. Il s’en souvient quelques heures avant la remise fatidique des cadeaux et part à la chasse au Turbo Man, qui n’est plus disponible dans aucun magasin. Une course contre le temps et d’autres acquéreurs du jouet s’engage.

 

 

L’incontournable comédie romantique
lova actually
Love actually / Richard Curtis (2003)
Impossible d’attendre le Père Noël sans voir au moins un Hugh Grant. Et voici LE film parfait pour la veille de noël, celui qui nous donne envie de croire (si ce n’est au père noël au moins) à l’amour… Perso, j’adore !

L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts…
En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter…

 

 

Le plaisir coupable
Le père noel
Le Père Noël / Alexandre Coffre 2014
Ok, ce film ne vaut que pour le beau Tahar Rahim. Faut bien se faire plaisir aussi ! Et ma mère a adoré.

En cette nuit de Noël, Antoine, six ans, n’a qu’une idée en tête : rencontrer le Père Noël et faire un tour de traîneau avec lui dans les étoiles…
Alors quand celui-ci tombe comme par magie sur son balcon, Antoine est trop émerveillé pour voir en ce Père Noël un cambrioleur déguisé, qui dérobe les bijoux dans les appartements des beaux quartiers.
Et malgré tous les efforts du Père Noël pour se débarrasser d’un Antoine déterminé, ils vont former alors un duo invraisemblable, parcourant Paris de toit en toit, chacun à la recherche de son rêve…

 

Le dessert
soupe-au-canard engl
La Soupe au canard / Leo Mc Carey (1933)
Et que serait Noël sans les Marx Brothers ? Une petite Soupe au canard pour finir le repas ? Enjoy !

Les caisses de la Freedonie sont à leur niveau le plus bas. Une fois de plus le Conseil des ministres fait appel à la richissisme Mme Teasdale qui accepte à une condition : que le gouvernement se dote d’un nouveau chef, Rufus T. Firefly. En Sylvanie, pays voisin qui convoite la Freedonie, la nouvelle est accueillie avec mauvaise humeur. Trentino, ambassadeur en Freedonie, courtise Mme Teasdale mais celle-ci est entichée de Firefly. Trentino engage deux espions, Pinky qui est le chauffeur de Firefly et Chicolini, et leur assigne pour mission de discréditer son rival.

 

La face cachée de Noël
La vie de brian
La Vie de Brian / Terry Jones (1980)
Ou l’Histoire revisitée par les Monty Python… juste pour prendre la vie du bon côté. Jouissif !

En l’an 0, en terre de Galilée, Mandy et son bébé Brian reçoivent la visite des Rois Mages un beau soir de décembre. Ceux-ci, s’apercevant de leur erreur, remballent prestement leurs présents et filent dans l’étable voisine. Hélas, Brian a tiré le mauvais numéro…

 

 

Alors ? Ce n’est pas mieux d’attendre ses cadeaux en se matant quelques bons films ?

You Might Also Like

3 Comments

Leave a Reply