Kulture Pub, Lecture, Société

Devenir un ange – Francesca Woodman

11 mai 2016

Du travail de Francesca Woodman, je connaissais quelques clichés qui m’ont toujours fascinée et un peu terrifiée. Ses photos dégagent une atmosphère très ambivalente, à la fois douce et angoissante.
Étant bien souvent son propre modèle, la plupart de ses prises de vues mettent en scène la disparition, le fantôme tout en dégageant une extrême féminité. Le noir et blanc sublime la matière. De ses photos transparaissent une certaine fragilité et une énorme force qui me touchent particulièrement.

Francesca Woodman est une photographe américaine. Décédée prématurément à l’âge de 22 ans l’ensemble de son oeuvre est donc réalisée dans ses jeunes années (entre 1976 et 1980), mais reste empreint d’une grande maturité et d’une profonde réflexion sur sa propre image et le Soi.
On aime ses expérimentations techniques sur l’effacement et le reflet, son usage des miroirs et des vitres créant des multicadres, son travail avec les papiers peints déchirés ou le bois pour un cache-cache des corps, et les parallèles qu’elle crée avec ses écrits.
Une artiste tout aussi précoce que talentueuse à découvrir absolument.  


Du 11 mai au 31 juillet, la Fondation Henri Cartier-Bresson exposera l’oeuvre de Francesca Woodman dans une exposition appelée “On Being an Angel”.
Constituée d’une centaine de tirages, vidéos et documents, elle est conçue par Anna Tellgren en collaboration avec l’Estate Francesca Woodman à New York.
Le catalogue de l’exposition “Francesca Woodman, Devenir un ange” est paru aux éditions Xavier Barral. On vous le recommande pour sa large représentation du travail de l’artiste avec de belles reproductions de ses clichés.

 

Couverture-F.-Woodman-Devenir-un-ange-TTQTP
Francesca Woodman : Devenir un ange
Éditions Xavier Barral / ISBN: 978-2-36511-096-9
35 euros

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Pause foot ! On vous propose deux expos photos - Tais toi quand tu parles ! 1 juillet 2016 at 14 h 35 min

    […] me touche particulièrement, j’ai eu l’occasion de vous en parler déjà lors de la sortie du catalogue de cette exposition. C’était donc pour un pur plaisir personnel que j’ai pris le temps de […]

  • Leave a Reply