Média

Fuir avec « l’amour de sa vie  » ou rester avec la personne qu’on aime ?

23 mars 2021

J’ai binge watche une série Netflix qui s’appelle The One issu d’un livre « Ames Soeurs  » d’un monsieur John Marrs.
En soit, l’idée du livre (et de la série) est sympa même si en grande fan de fanfiction j’avais déjà lu 50 histoires comme ça sur archive of ours (Oui je fais partie de ceux qui ont déjà donné pour Archive of ours et non je n’ai pas honte) * Parenthèse : j’ai tellement amélioré mon anglais grâce aux fanfictions. Entre celles super bien écrites et dans lesquelles on a du très bon vocabulaire et celles avec des fautes d’orthographe, de tournures etc que mon anglais Toeic et moi arrivions à identifier… ils méritaient mes euros. Wattpad n’est pas vraiment ma sauce pourtant je lis vraiment tout et n’importe quoi. * Fin de la parenthèse inutile

L’histoire repose sur le postulat qu’on a tous la possibilité de trouver son âme sœur via un test ADN ; sur le papier c’est GENIAL...un petit test et terminé les peines de cœur, on va direct à l’essentiel ! Dans les faits c’est plus complexe car ton âme sœur peut être une personne de race différente (ne faisons pas comme si cela ne pouvait pas être un problème), parler une langue que tu ne connais pas (vas créer du lien avec un inconnu quand tu parles japonais et lui serbe), une personne du même sexe, une personne polyhandicapée (ce qui n’est  bien sûr pas une tare mais peut être une difficulté de plus pour construire un couple), quelqu’un qui aime Desigual (le pire souci selon moi), un pédophile, une meurtrière en série etc.
Vous voyez le décor !

La série Netflix ne m’a pas transcendé, pour plusieurs raisons :
– parce que l’intrigue est bidon,
– qu’au bout de 6mn j’avais les différentes problématiques : je savais qui était le meurtrier, l’arnaque de la société The One, là où on aurait des soucis et les faux matchs,
– le jeu de l’actrice principale (et une ou deux autres personnes) està mon goût assez mauvais….
Clairement beaucoup  trop de légèreté dans le script, et de sujets pas assez creusés, des évidences trop répétitives etc. Je ne peux pas dire que je recommande les 8 épisodes ; à la rigueur on peut regarder le 1er, le 4e et les deux derniers c’est déjà pas mal.

Par contre, cela a éveillé une réflexion en moi : si quelqu’un me donnait la possibilité de savoir si Sundae et moi étions des matchs, est-ce que nous le ferions ?
Sundae je pense que NON, parce qu’il n’aime pas les dramas, qu’on lui impose des choses, et qu’il n’est pas curieux.
Moi, OUI je ne vais pas me mentir, je le ferai ! Attention,je le ferai à moitié : je souhaiterai savoir si on est un match mais si on ne l’est pas, je ne voudrais en aucun cas savoir qui sont nos matchs. Pour moi, la génétique peut se tromper mais le coeur sait ! (la phrase je vais la lui sortir il va tellement se moquer de moi)

Des parents blancs qui ont eu un enfant noir ça arrive ; des enfants échangés à la naissance mais dont les parents les aiment sans concession, des frères et sœurs qui se détestent il y en a aussi… La génétique peut donner une théorie mais la pratique dépend de nous.
Et si on nous dit que UNTEL est la bonne personne, peut être qu’on va tout faire pour que ça marche à cause de l’injonction génétique, là où dans un autre contexte on n’aurait pas insisté.
C’est un peu sur cette base qu’ils ont construit « mariés au premier regard » non ? On remplace la génétique par des équations mathématiques et hop.
Imaginons que Pascal est dans son couple avec ses deux enfants, etr on sonne à la porte un soir, c’est Mustafa qui vient dire que Elen, la femme de Pascal est en fait son match et du coup qu’il veut être avec son match ?On détruit des familles ? On fait des plans à 4 ?

Le match ou l’amour

Qu’est ce qui détermine un match dans la vie : l’amour, le bien-être, les valeurs partagées, les rires, la confiance, la beauté, les moyens financiers, les religions partagées ?
On a tous des raisons différentes et personnelles d’être avec nos +1 ; pourrait on avoir l’assurance que notre One va nous apporter le 10eme des choses qu’on a avec la personne qu’on aime ?
Je pense qu’on a tous aussi révé au fameux « ah et si c’était avec lui que j’avais fini » ? J’appelle ça le jeu du « Je pense et Oui j’oublie » !
Dans ce jeu du « Si et Si » on s’imagine la vie qu’on aurait avec un ex, généralement en oubliant TOUT le négatif de la relation jusqu’à ce qu’on se souvienne BOUM.
Vie Alternative 1 l’ex infidèle : Il devient d’un coup père de famille aimant qui rentre à 19h30 avec le pain, drague aucune de nos copine ni cousine… Oups au bout de 3mn de rêverie on est frappé par l’autre côté du rêve : Test MST, les messages sans équivoque dans le portable, les nudes … puis on secoue la tête et on sourit à son présent
Vie alternative 2 : l’ex sans job, sans potentiel et surtout sans ambition.
On se voit l’accompagner dans ses réunions de marketing pyramidal, dans ses concerts aux 60 fans, refaire son CV et travailler ensemble ses entretiens parce qu’une femme doit soutenir son homme et ses projets ! Vrai !
Puis on se souvient que même lorsqu’il est payé un peu il ne nous soutient en rien dans les factures, qu’il a un égo de la taille d’un pamplemousse pour quelqu’un qui a le courage et la determination d’un grain de raison…et hop on soupire et on sourit au présent
Vie Alternative 3, l’ex « parfait, trop bien pour le mériter ».
Il est tellement parfait qu’avec lui on perd toute confiance en nous même, on ne se trouve jamais assez jolie, intelligente, mince, drôle, au niveau etc. Ce sentiment de mal être perpétuel non merci !
A nouveau on sourit à l’imperfection de notre présent.

Des exemples on peut s’en trouver plein, ce que j’en retiens est que pour ma part, travaillant avec des équipes d’intelligences artificielle, je sais que derrière des algorithmes et data il y a des hommes pour permettre à la machine d’apprendre … Quitte à ce qu’un homme fasse une erreur autant qu’elle soit faite par moi. Si je choisis d’aimer la mauvaise personne tant pis. Au jeu de l’amour il n’y a jamais de hasard… juste des conséquences (oui, je plagie ou cite mon propre roman)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply