DailyMood, Société

Ma psychose : série TV et scénario

27 avril 2016

Mon caractère assez entêté, déterminé, entier, revendicatif…pour ne pas dire « de merde » amène parfois des réactions disproportionnées sur des sujets aussi importants que :le racisme, la faim dans le monde, la lutte des classes, la misogynie, les inégalités sociales, les plafonds de verre, la condition de la femme, le communautarisme, le shopping et les séries.

Comment ça les séries ? Dans mon monde à moi, celui qu’on retrouve dans l’hémisphère droit de mon cerveau, on ne trouve pas forcément des licornes, mais plutôt un univers régi selon mes lois et mes envies. Et comme les séries ont cette capacité de m’aider à me projeter et à me prendre pour une héroïne j’y consacre beaucoup de mon énergie.

Ne faites pas les innocents, je ne dois pas être la seule à m’être déja disputé avec une copine d’école parce qu’elle voulait faire Carrie et avait définit que vous seriez Miranda (really !!) ou parce que vous n’étiez pas d’accord sur l’intérêt du personnage de Marie dans La Petite Maison dans la Prairie (elle ne se disputait même pas avec Nelly donc à quoi bon être là hein??).

Quand je suis à fond dans une série, voici comment ça se passe :

  • je fais des recherches sur tout le casting > les personnsages ET les acteurs
  • je cherche les spoilers
  • je ne dors pas tant que je n’ai pas terminé une saison
  • j’envoie des sms à mes copines afin de savoir qui suit et avec qui je peux en parler
  • je refais les scénarios

Ce dernier point est la base de ma dépression ! Je ne sais pas pourquoi les scénaristes s’évertuent à ne pas prendre la direction que je souhaite pour les intrigues. Il faut certes donner un peu de piment et d’inattendu mais c’est bien un truc de mecs de ne pas nous donner ce qu’on veut dans la vie. Oui, les scénaristes américains sont à 60% des hommes ! Il n’y a que des hommes pour donner la victoire a une femme faible de caractère. Nous, les filles on aime détester ! Qui n’a pas aimé Amanda Woodward, ou Katarina (Hartley coeur à vif), Nelly Olson, Abby Wedding (oui je remonte loin), JR Ewing, Cookie Lyon, Grégory House, Valérie Malone… On aime les pestes, les tyrans, les forts caractères. Ok on concède parfois des petits cris apitoiement et des « miskinas » devant les  Susan, Sansa Stark, Peyton ou Meredith Grey mais très vite le côté énervant revient au galop !

J’ai un caractère à la fois simple et compliqué et un de mes grands défauts est … je n’ai pas le terme mais en résumé je ne supporte pas la faiblesse ! Les gens faibles d’esprit j’ai du mal. Ca peut paraître présomptueux, je ne le suis pas, mais déjà que je doute de moi et essaie de garder la tête hors de l’eau, m’entourer de personne qui se laissent porter NON. Comme au quotidien tu ne peux pas dire à quelqu’un « sorry je ne peux pas te voir parce que te voir me déprime » je le fais avec les personnages de série ! Du coup, souvent je m’invente des fins alternatives où les gens faibles sont mis au second rang, ou des réadaptation de la série où j’ai davantage de scènes qui me conviennent.

Ok mais dans quelle série tu as un problèùe?

Concrètement, ça donne :

  • Lucas Scott  Davis qui termine comme père au foyer pendant que sa femme Brooke Davis dirige le monde de la mode (oui, il est tellement amoureux et fier de sa femme qu’il prend son nom). Peyton termine sa vie seule avec trois chats et elle manage des groupes de musiques celtiques (je n’ai rien contre les bretons, j’ai moi même des amis bretons #leclassique)
  • Bon la série n’est pas terminée, mais Arrow et le couple Laurel-Oliver ce n’est pas possible. La fille est faible, son pouvoir est de crier ! So what ? Je crie tous les jours et ça n’a jamais eu les effets escomptés. On aurait dû lui laisser Tommy et qu’ils finissent tous les deux dans une maison totalement insonorisée. Quand à Oliver, please il devrait finir en PACS avec Félicity ! Pas de mariage c’est vu et revu mais un pacs : rapide et légal
  • Je ferai une vraie fin à Sunset Beach. Je le concède c’est la série conne par excellence mais bon j’avais 16-17 ans et du temps. Mais le coup de la nana qui se réveille dans la même scène que l’épisode 1 de la saison 1 et dit « oh mais tout ça n’était qu’un rêve », c’est un manque de respect pour tout ce temps consacré.
  • Dans Dr Quinn Femme médecin, je mettrais 15 fois plus de scènes de Sully torse nue. Pour un homme un peu animal il était trop habillé à mon goût.
  • Le prince de Bel-Air je n’en ferai jamais de fin, tout comme Moesha ou Ma famille d’abord, Cosby Show ! Je les ferai grandir, déménager, se marier, divorcer mais tout ça avec humour et pour l’infini et au delà. Si on a le droit à Des jours et des vies, Amour Gloire et Beauté, Les Feux de l’Amour… depuis plus de 25 ans alors on peut faire durer ces séries.
  • Carrie ne finirait pas avec Big mais avec son russe. Pourquoi ? Parce que dans la vraie vie on a rarement ce qu’on veut et qu’on attend pas 15 ans un mec. A 40ans elle devrait être capable de tirer des leçons bordel !

taistoiquandtuparles_série

 

 

You Might Also Like

11 Comments

Leave a Reply