Chroniques d'invités, Je like je partage, Mode

La Fripe c’est chic : les différents types de boutiques

15 novembre 2018

Désormais cet espace est à vous ! Vous pourrez retrouver tous les mois un article écrit par l’un d’entre vous ! L’équipe de Tais Toi Quand Tu Parles publie les articles mais le contenu reste la propriété de l’auteur. Nous vous invitons à découvrir, partager et apprendre grâce à ces invités. Bonne lecture

Aujourd’hui c’est Ami qui prend le « MIC », et nous parle d’un sujet qu’elle maîtrise relativement très bien : les bons plans modes et surtout la fripe. Vous lisez à travers cet introduction la jalousie qui m’anime ? Bon elle partage donc on est pardonne d’être aussi hype !

Comme vous l’aurez compris, nous allons parler mode mais pas de n’importe laquelle: la Fripe

retrouvez Ami sur son insta @ricamina

Alors je vous vois venir : pour la plupart d’entre vous c’est un endroit avec de vieilles affaires, en bazar dans des bacs qui sentent les vieux placards de votre mamie Gisèle. Des affaires bariolées et démodées et j’avoue qu’au premier abord, cela peut être difficile de rentrer et d’acheter en friperie, il faut parfois ne pas avoir trop peur de mettre les mains dans le « cambouis ».

ttqtp-fripes_taistoiquandtuparles 

      ttqtp-fripes_taistoiquandtuparles

 

ttqtp-fripes

 

La friperie, c’est un endroit qui regroupe des vêtements, accessoires et objets  de mode ou de décoration qui ont déjà été portés ou utilisés. Ces boutiques  (nous parlerons mode ici) peuvent vendre des vêtements d’anciennes collections, données par des personnes qui ne les mettent plus mais également et plus rarement des vêtements neufs (issus de déstockages ou de liquidation…), que ce soit en magasins spécialisés ou en depôt-vente. Vous trouverez surtout beaucoup de vêtements vintage (qui ont plus de 20 ans je vous le rappelle 😉 )

Il y a quelques années, cela était moins courant de se vêtir dans ce type d’endroits. En effet cela était réservé aux personnes ayant peu de moyens ou des personnes ayant un style très pointu pour ne pas dire farfelu. Tandis qu’aujourd’hui, les étudiants, les salariés, les touristes, les modeuses et même les créateurs de mode ne jurent que par ce système d’achat.

D’ailleurs,  les grands magasins comme les galeries Lafayette, les sites en ligne tels qu’Asos ou Urban Outfitter ont depuis quelques années leurs corner et ceux-ci cartonnent !

Il y en a plusieurs types, celles qui sont relativement bien rangées par couleur ou par style. Dans celles-ci les prix seront toujours plus intéressants que dans des boutiques vendant des vêtements neufs mais tout de même un peu plus élevés (des friperies de luxe quoi).

Vous pouvez également aller en dépôt-vente. Avec des pièces de marque jeunes et dans la tendance (Maje, Sandro, Comptoir ou Louis Vuitton), datant des dernières collections des années passées ou de la saison actuelle. Ces pièces sont vendues par des particuliers par l’intermédiaire d’une boutique qui prendra alors une commission. Cela peut vous permettre de trouver le dernier 24 h de Darel à moité » prix et très peu porté (le rêve non?)

Il y a aussi les friperies de quartier  dont le « hard discount des friperies » Guerrisol qui depuis des decennies a établie son premier magasin à Barbès.

 

 

La friperie ok, Et en Boutique ?

En boutique, Il y en a pour tous les goûts :

  • des sweats Ellesse, Champion ou avec des inscriptions type American College
  • des vestes Adidas old school, ou tenues de sport flashy ( maillots de foot, baskets…)
  • des manteaux oversizes, pour hommes ou femmes, en fourrure (vraie ou fausse,sorry pour les vegan… )
  • de véritables trenchs Burberry
  • des robes totalement eighties, ou style année 30
  • des pièces en véritable cuir ou en velours, en daim, en peau retournée
  • des vestes militaires
  • des jeans, shorts et vestes Levi’s …
  • des sacs de marques
  • des T-shirts de vos stars ou groupes favoris des années 70, 80 et 90
  • Des vêtements pour une soirée déguisée ou à thème avec des vrais vêtements de l’époque

Et cela, pour des prix parfois totalement dérisoires (toujours comparé aux grandes enseignes  qui peuvent parfois vous vendre  cher du similicuir ou du faux mouton retourné , allez comprendre ) ou des marques comme Naf Naf qui l’an dernier nous a sorti une rééditions de leur doudoune fleurie (chacun ses goûts ) mais en ayant pris soin de multiplier le prix par deux ou trois  (oui oui, c’est çà l’inflation…). Une pièce que vous pouvez tout à fait retrouver en seconde main.

 

 

 

 

 

 

Je vous expliquerai prochainement ce qui me pousse à fréquenter ponctuellement ce type de magasins

Quelques adresses :

Guerrisol – 96, Boulevard de Barbes 75018 Paris (et  plusieurs autres enseignes dans paris )

Le moins cher des prix défiants toute concurrence avec des pièces à partir de 2€ et parfois même des promotions ponctuelles (tout dans la boutique à 3€)

Freep’star – plusieurs boutiques dans le quartier du Marais

Des prix intéressants et tout ce qu’on aime dans les friperies de la marque, du jean, du cuir…

Kiliwatch –  64 rue Tiquetonne 75001 Paris

C’est un immense  concept store qui regroupe vintage, articles de créateurs connus et de labels émergents neufs et du monde entier. Là-bas, tout le travail est mâché et vous n’aurez pas l’impression de flâner au milieux de vêtements déjà portés.

Mad Vintage – 66 Rue Saint-Denis, 75001 Paris

C’est une chaîne que l’on retrouve dans plusieurs villes de France. Tellement « in » qu’on peut  retrouver une sélection de leurs pièces dans le Marketplace d’Asos. Leur pièces, éthiques,  viennent d’un peu partout dans le monde.

 

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply La parenthèse psy 15 novembre 2018 at 15 h 51 min

    Aaaaaaaaaaaaaah, j’adore les fripes !!! Mais je ne sais pas fouiller !! Du coup, j’y passe un temps fou mais ne dégote rien de sérieux. Mais j’adore quand même toujours y faire un tour, un vrai bonheur ! Et c’est écolo et écono ! au top donc !

  • Reply La fripe c'est chic Again : Une manière différente de consommer - Tais toi quand tu parles 23 novembre 2018 at 11 h 35 min

    […] aviez lu l’article précédent d’Ami,  c’était le premier épisode, aujourd’hui elle propose le second épisode […]

  • Leave a Reply