Chroniques d'invités

La mère parfaite est une sacrée arnaqueuse

22 septembre 2020

Cet espace est à vous ! Vous pourrez retrouver des articles écrit par l’un d’entre vous ! Tais Toi Quand Tu Parles publie les articles mais le contenu reste la propriété de l’auteur. Nous vous invitons à découvrir, partager et apprendre grâce à ces invités. Bonne lecture

Sanda B. est journaliste ! Oui une vraie journaliste avec la carte de presse et les avantages …et non elle ne travaille pas pour BFM (ohhhhh smiley triste #ironie). Rencontrée dans une autre vie, elle est journaliste radio et passionnée d’écriture. Sanda B. proposera de temps à autres des articles sur la famille et la maternité. Vous pouvez la retrouver sur son compte instagram @_akhawati_

On a l’air de pauvres filles a côté d’elle. Elle est toujours bien habillée, ses enfants se tiennent bien, et elle n’a pas besoin de psy, de nutritionniste ni d’anti-cernes. Elle : c’est la mère parfaite. Elle sait toujours tout mieux que tout le monde et quand vous lui confiez vos problèmes de maman normale, elle vous regarde avec des yeux de merlan frit qui ne voit pas du tout à quoi vous faites allusion… J’ai mené mon enquête et percé son secret… Aujourd’hui je démystifie la mère parfaite. Si vous la détestez autant que moi, lisez la suite.

1- La première chose à savoir pour se décomplexer : c’est que la mère parfaite a toute une team derrière elle. Un coach sportif personnel, un chef cuistot à domicile, une esthéticienne à demeure, une nounou dédiée aux couches et aux biberons… Ne soyez pas dupes de son petit jeu. Tout est le fruit d’un staff surentraîné pour nous en mettre plein la vue et nous faire sentir comme des gros flans. Pas possible autrement.

2- La deuxième caractéristique de la mère parfaite, c’est que son corps est bionique. Un peu comme les ciborgs de Dragon Ball Z. Du coup, ça lui a permis d’accoucher sans dommages collatéraux, sans avoir besoin de points de suture dans des endroits où on n’aime pas DU TOUT les imaginer… Et en prime, sur la première photo de naissance avec bébé, elle ressemble à un vrai être humain, pas à un putois avec une perruque. (j’ai brulé cette photo, ne le dites à personne)

3- Troisièmement :la mère parfaite n’aime pas ses enfants. C’est la seule raison valable qui expliquerait pourquoi elle n’a pas de vomi sur ses vêtements : jamais de contact physique avec sa progéniture. Les câlins, elle ne pratique pas, elle a une réputation de femme qui sent bon le Guerlain à 80 balles à tenir.

4- Enfin, d’après mes conclusions, je pense pouvoir affirmer que la mère parfaite n’existe pas. Ou alors seulement dans la série 7 à la Maison. Encore que… Annie Camden a quand même le mérite d’être crédible en mère de 7 enfants (traduction : on ne peut pas vraiment dire qu’elle ressemble à Kate Moss, merci aux scénaristes qui ont le souci de la vraisemblance) Parlons peu, parlons bien : la société nous fait croire que The Perfect Mother existe uniquement pour qu’on passe notre temps à essayer de se hisser à son niveau. Du coup, ça fait de nous des mamans pas trop mal, mais pleine de défauts et remplies de culpabilité.

Haut les cœurs, les filles : soyez fières de vos imperfections, c’est ce qui fait de vous des mamans humaines, touchantes et vraies. Big up à vous toutes 

You Might Also Like

1 Comment

  • Avatar
    Reply Neyla 23 septembre 2020 at 19 h 41 min

    Merci a toi Sanda pour ce texte juste hilarant ! Tu m’as décomplexé, un vrai plaisir de ne pas se sentir seule face a nos doutes… #abatlessupermom#mythoonvousademasqué#momimparfaiteetjassume

  • Leave a Reply