Kulture Pub, Média

Le 1, Regards sur l’actualité

14 octobre 2015

 

Vous n’avez jamais eu la bizarre impression d’être complètement perdu(e)s face à l’information brute diffusée par certains médias ? D’être manipulé(e)s par certains discours très orientés, balancés dans les journaux TV ou directement sur le web, sans contextualisation, sans explication, sans information ? D’être dépité(e)s face à l’impacte que ce genre de désinformation peut créer dans votre entourage (famille, amis, voisins… on a tous été confrontés à des propos sans prise de recul, recrachés bêtement) ?

« Le téléviseur est « réel ». Il est là, il a de la dimension. Il vous dit quoi penser, vous le hurle à la figure. Il doit avoir raison, tant il paraît avoir raison. Il vous précipite si vite vers ses propres conclusions que votre esprit n’a pas le temps de se récrier : « Quelle idiotie ! » »
Ray Bradbury, Fahrenheit 451


Au lycée, j’ai eu la chance de tomber sur un prof qui nous incitait à ne pas prendre pour argent comptant ce que nous disaient les journaux (et nous n’étions encore qu’au tout début de la généralisation d’Internet, la connexion se payait à la minute et bloquait la ligne téléphonique des parents qui hurlaient). Ce prof avait pour objectif de nous apprendre à recouper les informations, de faire travailler notre esprit critique… Aujourd’hui je me rends compte que nous lui devons beaucoup.

 

“Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment”
Malcolm X

 

J’ai depuis cette “fâcheuse” habitude de lire, écouter, regarder différents points de vues sur une même question. Forcement, je m’insurge souvent, criant seule face à mon poste de télé, froissant le journal que j’ai dans les mains ou balançant la souris de mon ordinateur à travers la pièce… mais même si certaines opinions m’insupportent, j’essaie de faire le tour des questions qui m’interpellent.

A ce titre, il y a un peu plus d’un an maintenant, j’ai découvert le journal Le 1. Et comme j’aime, je partage !

le1home-2

Cet hebdomadaire traite chaque semaine d’une thématique liée à l’actualité. Sa force ? Réunir dans ce seul format, différents points de vues (parfois même contradictoires) de spécialistes divers (écrivains, géographes, politistes, historiens, scientifiques et j’en passe) pour creuser ladite question.

Ces regards croisés offrent une approche différente des grands thèmes d’actualité, permet de mettre en perspectives les évènements sans orienter notre pensée.

 

Un journal résolument important quand l’information coule à flot, désordonnée, brouillée, et souvent orientée.

Le 1, c’est aussi un format ludique, 1 seule page ! Et oui ! Que l’on déplie au fur et à mesure de la lecture, qui ne prend qu’une heure ! Le 1 est dépourvu de toute publicité (ce qui peut être gage d’une indépendance éditoriale ; moins de manipulation, de discours orientés, tout ça, tout ça, vous suivez ?), et disponible à un tout petit prix (9€ / mois ; 5€ / mois pour les moins de 26 ans).

CollageNokiaImageSDK_1da7b5c9-25e8-40c8-be83-3251ee122478

Ce qu’on aime aussi c’est le large éventail des thématiques proposées. Le 1 creuse indifféremment la question des migrants et de l’Europe, celles des abeilles, de la politique, du travail, des conflits à travers le monde, de l’école ou encore la question musulmane. Instructif et complet !

Alors ? Ça vous dirait un peu de lecture ?

 

You Might Also Like

10 Comments

Leave a Reply