Work

Manager sa propre vie, planche de salut ou illusion ?

21 décembre 2020

Dans un monde imprévisible et inquiétant, contrôler tous les aspects de sa vie autant sur le plan émotionnel, relationnel ou professionnel rassure. Une charge mentale forte que l’on s’impose pour s’affranchir des contraintes d’un monde sur lequel nous n’avons aucune maîtrise. Effet pervers, nous retrouvons très vite dépassés faute de temps et d’organisation.

Néanmoins il existe quelques principes pour nous aider à mieux gérer notre vie au quotidien.
Avant toute chose, il est crucial d’adapter sa méthode d’organisation à partir de son propre mode de fonctionnement et pas l’inverse.

En effet, chaque individu est unique et dispose de ses propres mécanismes. Il y a autant de moyens que de résultats.
Ça vous ai déjà arrivé de vous agacer de la manière dont votre conjoint plie le linge ou comment vous auriez rangé les courses en mettant les produits les plus fragiles en dernier dans le sac plutôt qu’en vrac.

Nous avons tous notre manière de faire bien que certaines soient plus adaptées que d’autres.
Nous voyons tous les choses à travers notre propre prisme et notre organisation personnelle doit autant prendre en compte nos mécanismes internes que celles de notre environnement.
Faire preuve de souplesse permet d’apaiser notre esprit et de ne pas se rajouter un fardeau de plus.
Outil indispensable pour ne pas perdre le fil de nos objectifs c’est la To Do list

« on en fait déjà assez au boulot, c’est pas pour se rajouter cette tâche en plus le week-end »

Pourtant, noter au minimum les petites choses à faire, celles que l’on risque d’oublier et qui referont surface au dernier moment, nous causant un pic de stress. C’est une discipline facile à tenir et bénéfique au quotidien.

Il est important de ne pas tout cadrer, tout organiser, tout programmer et cela pour une raison évidente qui est que c’est humainement impossible. Tout maîtriser nous amène à créer un environnement trop codifié qui révèle davantage nos faiblesses que nos forces. 

Avez-vous déjà remarqué que les personnes les plus heureuses sont celles qui ne se prennent pas autant la tête.

Savoir lâcher prise, faire preuve d’adaptation et de spontanéité sont des qualités qui sont nécessaire à notre équilibre et nous rendent la vie plus simple aussi.

Avec un hiver de 6 mois dont 15 heures de nuit noire par jour et 70% d’imposition, paradoxalement, les danois arrivent en tête du baromètre des personnes les plus heureuses dans le monde. La solution réside surement dans l’art de vivre symbolisé par le concept de Hygge qui établit autant les règles de vie en société que les petites choses qui favorisent notre équilibre psychologique ou notre bonne santé physique.

Plus qu’une méthode, le précepte danois peut être un bon exemple d’art de vivre pour améliorer et manager son quotidien.

A lire : Le petit Livre du Hygge

Mieux vivre la méthode danoise

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply