Plus de 30 ans, celibataire, doit-on réduire sa liste de critères?

9 novembre 2016

« Elle rêvait du prince charmant, elle n’a eu que des amants »

Une conversation sur Twitter (au passage je crois que c’est vraiment un de mes R.S préféré) m’a interpellé  » Avec l’âge, doit-on revoir ses critères à la baisse ? En sommes, si tu es célibataire à plus de 30 ans dois-tu faire des concessions pour avoir une chance de trouver l’amour ?

Cette discussion qui a pris place dans la nuit une fois les premiers échanges du style « moi, je n’ai plus qu’un seul critère : qu’il soit vivant / je n’ai jamais eu la chance de pouvoir en avoir… » a amené une longue réflexion pré-sommeil. Je me suis posée la question à moi même : est-ce qu’un jour j’ai revu mes critères pour être sûre d’être accompagnée plutôt que seule ? En effet, je suis en couple depuis très longtemps et du coup mariée avant mes 30 ans (c’est semble t-il le chiffre sacré), ouf, du coup je ne me suis pas posée cette question avant.

En mode, introspection, je me suis rendue compte que je n’avais pas été beaucoup / longtemps célibataire dans ma vie pas parce que je suis spécialement jolie, gentille, drôle ou intéressante…mais je pense que c’est parce que je n’avais que deux critères dans ma liste de manière inconsciente :

  1. Que le garçon soit mignon (je n’ai pas dit beau, charismatique etc non juste mimi…comme pour un chaton)
  2. Qu’il veuille de moi

Cette liste est bien mince mais au final c’était ma liste. Du coup, j’ai eu dans mon caddie un peu de tout et surtout du n’importe quoi… Dans un grand élan d’amour pour ma personne, Dieu a bien voulu me faire rencontrer Sundae qui est un bon choix, mais du coup je me suis demandée  : si j’étais seule à 32 ans et donc plus mâture qu’à 23 ans, qu’elle serait ma liste de critères de base ? Serais-je prête à faire des concessions pour accepter un homme qui ne répond pas à ces critères ?

En 2016, mes critères auraient été (ce n’est pas dans l’ordre) :

  1. Qu’il soit célibataire réellement (une évidence mais pas si facile dans les faits. Etre détachée de corps, d’esprit et de législation…pas un mec en cours de divorce ou qui « est sur la fin dans son couple / vit avec la mère de son enfant / n’arrive pas à oublier son ex…. »
  2. Croyant (oui, pour moi c’est un critère important. Je ne parle pas de religion mais de foi)
  3. Mignon (désolée mais ce critère est intemporel)
  4. Avec de l’ambition

Je crois qu’en 2016 j’aurai dû abandonner grand nombre de ces critères pour espérer épouser Sundae et d’une manière générale n’importe quel homme.

taistoiquandtuparles_couple_critere

Apparemment, se mettre en couple après 30 ans c’est un peu comme la recherche du CDI bien payé : on en parle beaucoup, on sait qu’il existe mais on connait peu de gens qui viennent d’en décrocher un !

Je me suis rapprochée de mes copines de plus de 30 ans, célibataires ou en couple depuis moins de 1 an et je leur ai posé la question « avec l’âge avez-vous eu envie ou avez -vous revu vos critères mecs à la baisse ? »

Pour Copine 1, en couple 32 ans, depuis 4 ou 5 mois :  » Avec l’âge,  l’envie est grande de baisser ses critères et envisager d’aller avec un homme  qui ne nous correspond pas physiquement  ou intellectuellement. Mais il est plus facile de baisser  ses critères  concernant  le physique  et l’âge que sur l’intellect.  Un mec qui n’aligne pas deux mots sans faire une faute et qui n’a aucune culture générale ce n’est pas possible pour moi.  Je préfère rester sur la maxime vaut mieux  être seule que mal accompagnée. Avec l’âge qui monte, les envies de famille et aussi la pression sociale j’en connais qui préfère être malheureuses avec un homme qui ne les respecte pas que seules alors qu’il y a plein de poissons dans l’océan.   Un critère me tenait à  cœur  c’est d’être  avec un noir,  pfff critère  envolé, par contre je ne transige pas sur la culture générale et un mec gastronome Fast food and  co ce n’est pas pour moi. Être  avec un mec plus petit que moi en taille ça me dérange.  Ce n’est pas la même  chose  quand il nous prend dans ses bras et on oublie les talons. Après la situation  ne s’est jamais posé… »

Donc copine 1 a fait des concessions et surtout elle s’est ouverte à un style de mec plus « vaste » : en effet, si on limite à une couleur on se rend la tâche encore plus dure.

Pour Copine 2, 32 ans, Divorcée : « De mon point de vue, peu importe l’âge qu’on a, les critères sont le meilleurs moyens de se fourvoyer. On peut passer à côté de l’homme de sa vie à trop chercher le mec qui correspondrait en tout point à notre perfect list, avec le compte en banque, la famille, le look, le job, le caractère, le physique… Et puis même comme ça, pas sûre qu’on serait vraiment heureuses.
Perso, je préfère l’alchimie. En vieillissant j’apprends juste à me connaitre et accepter d’assumer face au monde mes choix. Aujourd’hui, je suis prête à me mettre avec un homme qui ne répondrait pas aux critères rationnels que mon cerveau/la société/mes amies/ma famille ont établi pour moi. Je veux juste être bien avec un homme et qu’il soit bien avec moi. Et si ça n’est pas possible, l’homme de ma vie restera mon chat ! »

Pour Copine 3, 34ans,  En couple depuis 8 mois : « On ne doit pas baisser ses critères, juste remettre en face la réalité des choses et des gens, s’appuyer sur ses expériences passées pour dire oui ou non. La base c’est d’avoir les mêmes valeurs et la même vision d’une relation à 2. le reste c’est du futile et peux « s’accepter ». Avec l’âge on revoit ses priorités, on les reclasse, par exemple moi je veux avant tout quelqu’un de solide en qui je peux avoir confiance et avec qui avancer et grandir sereinement.donc rester sur ses positions face aux valeurs que l’on recherche chez une personne mais mettre de l’eau dans son vin sur des critères plus futile (il est grand, il est beau, il a une fossette, il a les yeux bleus… ). Je garde mes critères clefs quoi qu’il arrive :  qu’il ai des valeurs de famille,  qu’il soit responsable, respectueux et drôle. »

Il en ressort qu’elles sont prêtes à faire des concessions mais ce n’est pas par peur « dêtre en galère » mais plus par maturité ; mais pour trouver l’amour il est essentiel de rester soi-même !

Ma vision de la chose est celle-ci : si le mec est fait pour toi, alors garde tes critères car il sera à toi ! A contrario, tu peux baisser tous tes critères et ne trouver personne. Quand ce n’est pas pour toi,ce n’est pas pour toi ! Tu auras beau, monter-descendre, accepter toutes les concessions… jusqu’à n’avoir plus que le critère « qu’il soit un homme » mais ça ne marchera pas !

A ceux qui disent qu’on fait les princesses, je dis OUI ET ALORS ? A vous d’être des princes !

You Might Also Like

4 Comments

Leave a Reply