DailyMood, Lifestyle

Procrastination

15 juin 2016

 

Proscratination (nom féminin ; du latin « procrastinatio », ajournement, et de « cras », demain) : Tendance pathologique à différer, à remettre l’action au lendemain. [Larousse]

 

Demain j’écrirai cet article. Demain j’irai voir cette expo ou ce film. Demain j’appellerai Mamie. Demain je me remets au sport, j’arrête de manger n’importe quoi et de boire n’importe comment (et vice-versa). Demain je m’organise, je prends de l’avance au boulot. Demain… Demain… Demain… je ferai plein de choses !
Mais demain n’arrive jamais.

 

*

 

Vous aussi vous avez de belles ambitions que vous repoussez ad vitam æternam jusqu’à ce qu’il soit trop tard ? Ne cherchez plus, on appelle ça de la pro-cras-ti-nation.

Il parait que c’est pathologique… un peu. Rangeons nous à cette idée, car être mis face à notre “mauvaise volonté” fait un peu plus de mal.
Il semblerait que la procrastination, dans son aspect pathologique, cache une anxiété, la peur de mourir ou encore un excès de perfectionnisme. Soit ! Admettons alors que rester sous la couette au lieu de faire du sport ou de se remplir les yeux avec de belles expos soit un excès de perfectionnisme… Freud (le fameux) rattachait quant à lui la procrastination à une notion de plaisir, à savoir retarder les activités (considérées comme “stressantes”) pour s’adonner à des tâches au plaisir immédiat. Il est vrai que rester sous la couette avec le temps pourri qu’on a ces dernières semaines est plutôt délicieux quand on imagine se prendre une saucée en faisant le moindre pas dehors.

procrastination-ejpg (DR)

*

Il faut avouer que procrastiner est parfois assez agréable, tel un plaisir coupable dont on se délecte en solitaire. On sait qu’on va en chier quand les dead-lines approcheront dangereusement, en attendant on s’offre une pause café. On est large !
Et on se fait des listes. Le procrastinateur adore se faire des listes… histoire d’organiser sa procrastination.
Mais attention, pour bien procrastiner il ne faut pas se laisser dépasser, professionnellement la procrastination est assez mal vue ne l’oublions pas. Il ne s’agit pas de se voir remettre, demain, sa lettre de licenciement !

procrastination-2(DR SomeCards)

*

Toutefois déculpabilisons nous, un bon procrastinateur possède quand même des qualités ! Mais oui ! Dont les principales sont l’efficacité et la rapidité, associées à un grand sens de la réflexion (à force de penser pendant des heures à tout ce que tu dois faire et ne fais pas…). Il semblerait aussi que cela développe notre sens créatif ; une histoire de cerveau droit et gauche, pour laquelle je n’ai pas tout saisi mais je creuserai la question demain.

Et c’est promis, demain j’arrête de tout remettre à demain !
* on remarquera sur ces visuels que la diversité culturelle est très peu représentée en matière de procrastination. Déduisez-en ce que vous voulez !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Procrastination - Tais toi quand tu parles ! | ... 30 juin 2016 at 8 h 30 min

    […] Demain, promis ! On vous déculpabilise de procrastiner selon notre humble expérience de procrastineuses professionnelles (ou presque !)  […]

  • Leave a Reply