Metro, boulot, dodo, Work

On a testé le coworking !

21 septembre 2015

 

Il était un jour où tu décides enfin de prendre le taureau par les cornes et de monter ta propre société. Tu imagines bientôt ta multinationale cotée au CAC40, des dizaines (que dis-je, des CENTAINES!) de personnes travaillant pour toi, une reconnaissance internationale, des voyages/vacances d’affaires, des associés en or… Le rêve façon sitcom américaine.

En attendant la gloire, la réalité te rattrape bien vite. Et une fois que tu voles en solo tu te confrontes à nombre de petits challenges (choix des statuts, mise en place de ton image et outils de communication, recherche de clients, etc… on vous en reparlera prochainement sur le blog).

Mais une des premières décisions que tu es amené(e) à prendre est : où t’installes-tu ?
Bah oui, il te faut un bureau pour démarrer. Bosser sur la table du salon ça à des limites, c’est peu confortable et ça emmerde tes colloc’ !

fotolia_89723488

Généralement quand on se lance, on n’a pas énormément de sous (n’est-ce pas chers banquiers !), on est donc tenté de s’organiser un espace de travail à la maison. Ce qui est en effet l’option la plus économique (quoi que !), mais pas forcement la plus simple à gérer.

Cela demande une vraie rigueur. Il faut savoir déterminer et respecter de vraies plages horaires de travail, pour ne pas se retrouver à travailler non stop, soir et week-end. Il faut aussi apprendre à faire la part des choses et se détacher de sa vie personnelle (par cela, j’entends principalement les tâches ménagères ! En travaillant de chez soi, on peut vite être tenté(e) de lancer un lave-vaisselle oublié et finir en un rien de temps à jouer les fées du logis, plutôt que les entrepreneu(rs)ses concentré(e)s). Il faut également réussir à sortir de chez soi, pour ne pas s’enfermer H24. Et surtout, faire comprendre à son entourage que ce n’est pas parce qu’on travaille de chez soi, qu’on est disponible tout le temps !

Bref, travailler de chez soi demande une vraie organisation et une capacité de concentration particulièrement développée.

 

Personnellement, le homework n’est pas mon ami (même à l’école déjà, je n’aimais pas ça). Pour sortir de chez moi, j’ai donc opté pour le coworking.
On ne présente plus ces espaces partagés, où travailleurs de tous horizons viennent de manière ponctuelle ou permanente s’installer sur un bureau ou coin de bureau. Ces espaces se développent depuis une dizaine d’années, thématiques ou pas chacun possède son univers, son ambiance, ses prestations.

Plus économiques qu’un bureau solo, comptez une moyenne de 300€/mois sur Paris en option “permanente” et tout compris (copieur, accès internet, espace cuisine, etc.) et on y entre plus facilement que dans une pépinière d’entreprises. Il a aussi l’avantage de permettre d’entrer en relation avec des coworkers d’univers différents et parfois complémentaires. L’occasion d’échanger sur les expériences des uns et des autres, de glaner un ou deux conseils autour de la machine à café ou de mutualiser les actions (aller à la poste par exemple !). Le coworking peut également favoriser les opportunités professionnelles et en tout cas il permet de gagner en productivité (testé et largement approuvé).

La Boite à pêche - Montreuil

Une fois qu’on a dit tout ça, ne reste plus qu’à trouver L’espace qui nous conviendra le mieux.

Les franciliens ont l’avantage d’avoir un large choix. Pour ma part, mon critère principal fût la proximité. Après une rapide recherche je tombe sur La Boîte à pêche, un espace à 10 minutes de chez moi. Un premier contact agréable avec la fondatrice et une visite du lieu, il ne m’en fallait pas plus pour finir de me convaincre. La déco est chouette, l’espace est grand mais pas trop pour rester convivial et tout est à disposition (wifi, copieur, casiers, cuisine largement aménagée, machine à [bon!] café, un espace lounge pour des breaks ou petits rendez-vous…). Le tout agrémenté par la présence de coworkers très sympathiques qui égayent la pause déjeuner ! 


Si après tout ça vous n’êtes toujours pas convaincu(e)s par le coworking… 🙂

 

You Might Also Like

7 Comments

  • Avatar
    Reply Alexis Blanvillain 1 avril 2016 at 12 h 09 min

    Nous travaillons actuellement en coworking à Paris et nous en sommes très satisfaits.
    Je vous invite à lire un de nos articles qui vous fera adhérer à cette façon de travailler.
    http://blog.provideup.com/independant-travailler-coworking-freelance-entrepreneur/

  • Leave a Reply