Je like je partage

Amahlé la marque de bijoux eTHNIque / ETHIque

20 juin 2016

Je ne suis pas spécialement bijoux mais j’ai parfois des coups de coeur, et au moment où j’ai croisé ce bracelet de la marque Amahlé ce fut un éclair dans mon coeur, un coup de foudre… un coup de « je t’aime » comme dirait l’autre. Je m’en souviens comme si c’était hier… il était bleu, pas spécialement gros ni trop fin, parfait pour mon poignet. C’était au mois de mars, le 11 exactement, aux alentours de 20h15… Ah je ne pense pas pouvoir me souvenir aussi bien du jour où j’ai rencontré l’homme, mais que voulez-vous l’amour des accessoires est plus fort que tout ! J’ai pu échanger avec les deux jeunes femmes créatrices de la marque Amahlé : Chloé et Carole. Deux filles hyper sympa, adorables… ça fait cliché mais pour le coup c’est totalement vrai ! Elles ont joue le jeu à la soirée VIP et ont offert un bracelet à une des lectrices présente (si tu me lis je te jalouse encore chère lectrice) !

taistoiquandtuparles_amahlé6

Amahlé en quelques mots :

Amahlé est une marque de mode responsable d’inspiration africaine. Les bijoux sont fabriqués par des artisans en Afrique du Sud. Amahlé signifie « ceux qui sont beaux, celles qui sont belles » en Zoulou. Amahlé, c’est une rencontre. La rencontre entre un style contemporain et des savoir-faire traditionnels. L’association d’une ligne de bijoux tendance et d’une fabrication responsable.

Carole et Chloé se rencontrent en 2011 dans le cabinet de conseil où elles travaillent.

Chloé est tombée amoureuse de l’Afrique australe lors d’un échange universitaire en 2010. Elle nourrit l’envie d’y retourner et se console en portant de jolis bijoux en perles ramenées dans ses valises. Carole rêve d’entrepreneuriat et d’aventure. Les bijoux ethniques de Chloé font des envieuses et l’idée fait petit à petit son chemin dans la tête des deux amies…

taistoiquandtuparles_amahlé7 taistoiquandtuparles_amahlé_filles

Le design unique des  bijoux, réalisé à Paris, est le fruit de la rencontre entre les créatrices parisiennes et l’art d’une tribu africaine. La fabrication des bijoux est réalisée dans le KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud, par des artisans qui perpétuent la tradition du tissage des perles. Le tissage, réalisé à la main, requiert de la patience. Selon la complexité du motif et la taille de la pièce, l’ouvrage nécessite de plusieurs heures à quelques jours de travail.

taistoiquandtuparles_amahlé6jpg

taistoiquandtuparles_amahlé 5

taistoiquandtuparles_amahlé4

taistoiquandtuparles_amahlé

Mais encore ??

Alors toutes les informations sur la marque vous pouvez les retrouver sur leur site (très bien fait), ou leur page Facebook mais pourquoi je vous en parle et pourquoi aujourd’hui ?

Je crois au pouvoir du bouche à oreille, du coup de coeur, de l’entraide et de la fashion obsession et le projet des filles d’Amahlé rassemble tout cela. Elles ont lance une campagne Ulule qui est censé les aider à se faire connaître et surtout à faire connaître leur produit. La campagne va permettre de concrétiser davantage les choses et fabriquer les bracelets. Les bracelets et les colliers sont canons ! Et pour une participation à partir de 35€ on peut avoir un bracelet, le sentiment d’avoir consommé authentique, ethnique responsable. Etre bien accessoirisée à un coût sympa cest le bon plan !  Contribuer à l’épanouissement de 2 jeunes françaises pleines de rêve et à toute l’équipe qu’il y a derrière c’est THE REASON WHY (je vous ai dit pour les cours d’anglais tout ça tout ça) il faut foncer et cliquer ici ou !

La campagne ULULE : https://fr.ulule.com/amahle-bijoux/

taistoiquandtuparles_amahlé2

taistoiquandtuparles_amahlé3

 

You Might Also Like

8 Comments

Leave a Reply